Pour la levée de l’état d’urgence – Chambéry, 12 décembre 2015

Après les assassinats de masse commis à Paris le 13 novembre, François Hollande et Manuel Valls ont décidé « l’état d’urgence », présenté par les sommets de l’Etat comme la réponse à la terreur, à la peur et au désarroi répandus dans le pays, comme la mesure adaptée « pour combattre les terroristes » et « protéger les Français ». A leur demande, les 19 et 20 novembre, l’Assemblée nationale puis le Sénat ont à la quasi-unanimité voté la prolongation de l’état d’urgence et aggravé les dispositions liberticides de la loi de 1955 datant de la guerre d’Algérie. L’état d’urgence a l’avantage pour le gouvernement d’étouffer les urgences comme le réchauffement climatique, la montée du chômage et la casse du code du travail. Lire la suite

Alerte surveillance : vote du Sénat le 27 octobre

20150412-sous-surveillance/Rue89/ « Dans un silence presque total, une nouvelle loi légalisant la surveillance globale et en masse de nos communications risque d’être entérinée ce mardi 27 octobre par le Sénat. Seuls 8 députés étaient présents lors de son adoption par l’Assemblée nationale, le 1er octobre, et il est malheureusement très probable que le débat sénatorial se déroule dans un hémicycle tout aussi vide.  » lire la suite sur rue89-surveillez-les-tous Lire la suite

En hommage à François Maspero

La disparition de François Maspero constitue une perte gigantesque en cette période d’abandon de la culture du livre et plus encore de l’engagement des éditeurs dans la défense de la création  en résonance avec la cité. Comme Pier Pasolini pouvait parler de « poètes civils » on doit entendre F. Maspéro comme un de ces rares « éditeurs civils » capables de risquer l’aventure des vents contraires, des histoires « mineures », de ce devenir humain à la hauteur de l’idée de beauté et de résistance que l’on s’en fait chaque fois qu’un combat se mène contre l’injustice et la maltraitance d’une autre part de l’humanité. F. Maspéro s’inscrit dans la mémoire vive du partage des sources de la connaissance et son courage si malmené ce jour.

 Philippe Tancelin( poète-philosophe) – (transmis par une de nos lectrices)