Lundi de PEPS : La Sécurité économique et sociale

5 février 2024, 19H 

On ne peut parler d’économie des communs sans garantir une liberté réelle pour chacune et chacun d’initier ou de rejoindre un commun. Ceci ne pourra se réaliser qu’à une double condition :

  • Une société inclusive et solidaire dans laquelle chacune et chacun aura sa place
  • Une économie qui accepte la liberté de chacune et de chacun d’entreprendre, seul ou collectivement.

Benoît Borrits, ancien entrepreneur, initiateur de la proposition de Sécurité économique et sociale (https://www.loi-ses.org/), Auteur de Coopératives contre capitalisme, Syllepse, 2015, et Au-delà de la propriété, pour une économie des communs, La Découverte, 2018.

Comme toujours, le lundi de peps sera diffusé en direct sur le facebook live de PEPS 
Lien vers l’évenement Facebook: https://fb.me/e/480XGd9Bb
Lien d’inscription pour obtenir le lien zoom et participer au wébinaire  (inscription gratuite mais nécessaire)   Inscription 5 février

Soutien aux paysans victimes d’un modèle agro-industriel à bout de souffle !

Communiqué de PEPS conf., 23/01/2024

https://confpeps.org/soutien-aux-paysans-victimes-dun-modele-agro-industriel-a-bout-de-souffle/

L’histoire de l’agriculture européenne, tissée de progrès et de transformations, atteint un tournant critique. Le modèle agricole actuel, a évolué du “solaire au minier (charbon et pétrole) (1) . Le charbon favorisant une croissance horizontale par colonisation de nouveaux espaces, le pétrole favorisant quant à lui une croissance verticale par augmentation vertigineuse de la productivité (machines) et des rendements (engrais, herbicides, fongicides, pesticides,…). L’agro-industrie était née, celle-là même qui engendre les conséquences dévastatrices actuelles pour les écosystèmes ruraux et aquatiques.

Continuer la lecture

BDS #boycott Carrefour ! Appel action 24 janvier.

Il s’agit d’obtenir la fin de la complicité du groupe Carrefour avec la colonisation et l’ensemble des crimes d’Israël.

Action : ENVAHIR le MERCREDI 24 JANVIER , de 12h à 19h, les réseaux sociaux de Carrefour : Tweet STORM – Insta STORM – FB storm 📢

Inondons les réseaux sociaux de Carrefour pour exprimer notre colère et notre soutien au peuple Palestinien.


Continuer la lecture

Le Manifeste d’Alternatives et Autogestion !

Ses 52 pages illustrées par Mars, sont disponibles en version papier, à commander ici

Feuilletez-le

Soutien au Collectif Palestine 69 et à la Maison des Passages de Lyon,

Lyon, 11 novembre

Soutien au Collectif Palestine 69 et à la Maison des Passages de Lyon, ainsi qu’aux personnes blessées.

le Collectif Palestine 69 organisait une conférence avec Christophe Oberlin, chirurgien de la main, qui intervient régulièrement à Gaza où il a formé toute une génération de médecins dans sa spécialité. Il est également auteur de plusieurs livres sur la Palestine.

Le thème a retenu l’attention d’une milice armée d’une cinquantaine de néo-nazis qui a tenté de s’introduire par la force dans la salle de conférence à coups de barres de fer, de bâtons et d’engins incendiaires. 3 blessés légers ont été pris en charge par les secours, une personne interpellée.

Sur son compte X, la Préfète a « condamné sans réserve ces faits et rappelé l’engagement de l’Etat à lutter contre les mouvances radicales violentes ». Il semble plus facile et important de dissoudre le Groupe antifasciste Lyon et environs, la Gale, (ce qui a été confirmé le 9 novembre), que de réfréner les ardeurs de ces milices qui défilent souvent masquées !

Ajoutons que ce n’est pas le moindre paradoxe que ces groupes ouvertement néo-nazis soutiennent leurs equivalents membres du gouvernement de Netanyahou !

Il est urgent comme le demande un collectif lyonnais,« de fermer sans attendre les locaux » des organisations d’extrême droite présentes à Lyon et de dissoudre ces groupuscules fascistes ».

Nous ne pouvons accepter que soient tolérées de telles organisations au moment même où le gouvernement réduit la liberté de manifestation et accroit la difficulté de porter en public une réflexion approfondie sur la situation actuelle en Israël et Palestine.

Plus que jamais, nous devons rappeler que « Pas de Justice, pas de Paix » pour les peuples israëliens et palestiniens.

Honte pour la France : violente arrestation cette nuit de la militante palestinienne Mariam Abudaqa

Communiqué de l’AFPS,

https://www.france-palestine.org/Violente-arrestation-cette-nuit-de-Mariam-Abudaqa-une-honte-supplementaire-pour

Violente arrestation cette nuit de Mariam Abudaqa : une honte supplémentaire pour la France

Mariam Abudaqa, dirigeante d’une grande organisation féministe palestinienne de Gaza, militante de 72 ans connue et reconnue internationalement pour son combat pour le droit des femmes, a été violemment arrêtée cette nuit par la police française. Elle est actuellement détenue, en état de choc, dans un commissariat parisien.

On mesure ce que cela signifie pour elle d’être arrêtée par la police d’un Etat qui se prétend ami du peuple palestinien, alors même qu’un grand nombre de membres de sa famille ont été tués dans les bombardements indiscriminés que mène Israël contre la population de Gaza et qu’elle suit, avec une énorme inquiétude, la situation de ses proches menacés de mort à chaque minute et privés de tout moyen d’existence.

L’AFPS tient à lui exprimer toute son admiration et toute sa solidarité.

Mariam Abudaqa était venue en France, à l’invitation de plusieurs organisations de défense des droits du peuple palestinien, dont l’Association France Palestine Solidarité, pour une tournée de conférences sur son combat féministe et la situation à Gaza.

Alors qu’elle était entrée en France avec un visa parfaitement régulier délivré par les autorités françaises, elle s’était vue signifier un arrêté d’expulsion en plein milieu de sa tournée, un arrêté que le tribunal administratif avait suspendu par une ordonnance le 20 octobre. Le gouvernement français s’était acharné contre elle en faisant appel de cette décision devant le Conseil d’Etat : celui-ci avait finalement, dans la journée du 8 novembre, annulé la décision du Tribunal administratif. De nouveau sous le coup d’un arrêté d’expulsion, Mariam Abudaqa devait quitter la France à la date prévue, le 11 novembre prochain.

Aucun motif d’ordre public ne peut justifier l’arrestation de Mariam Abudaqa, et encore moins la violence de cette arrestation qui a conduit les militantes qui l’accompagnaient, molestées au cours de cette arrestation, à porter plainte.

Bertrand Heilbronn, président de l’AFPS, a déclaré : « à l’heure où s’ouvre un sommet censé organiser une assistance au peuple palestinien de Gaza, et alors que la France refuse de porter la seule exigence qui compte aujourd’hui, celle d’un cessez-le-feu immédiat, l’arrestation violente de Mariam Abudaqa est un nouveau coup porté à la crédibilité de la France. »

Nous avons, une fois de plus, honte pour la France. Mariam Abudaqa doit être immédiatement libérée et l’exécutif français doit lui présenter ses excuses.

Le Bureau national de l’AFPS, 9 novembre 2023

— 
Photo : Mariam Abudaqa lors de la conférence de presse organisée par l’AFPS et l’UJFP le 7 novembre 2023

Ensemble pour une paix juste et durable au Moyen-Orient

RASSEMBLEMENT samedi 28 à 15H, Place du Vigan à ALBI, TARN

IL Y A URGENCE
Une nouvelle fois, l’horreur de la guerre s’abat sur le Moyen-Orient, en Palestine et en plein cœur de l’État d’Israël . Hommes, femmes et enfants ont été tués de façon atroce par le Hamas, d’autres sont pris en otage. Depuis, Gaza est bombardée jour et nuit en représailles. Une pluie de bombes s’est abattue sur une population sans défense, piégée sous ce déluge sans savoir où se réfugier.

C’est la plus grande offensive militaire engagée depuis 1967 par l’armée la « plus morale du monde »

Gaza, en état de siège depuis 16 ans, vit aujourd’hui un véritable enfer : plus d’eau potable, plus d’électricité, plus de nourriture, plus de médicaments. Les équipes médicales sont à bout.

Palestine : Les crimes de guerre du Hamas ne peuvent interdire le soutien au peuple palestinien !
Les organisations politiques, syndicales et les associations du Tarn soussignées condamnent avec la plus grande fermeté toutes les attaques perpétrées contre des civils qui sont autant de crimes de guerre commis de part et d’autre

Nous exigeons de notre gouvernement qu’il mette tout en œuvre pour obtenir un cessez- le feu immédiat et ainsi éviter une nouvelle tragédie.
Seul un processus diplomatique et humanitaire sous l’égide de l’ONU, prévoyant la fin de la colonisation et de l’occupation et la création d’un état palestiniens dans les frontières de 1967 permettra de sortir de l’impasse


Alors que Netanyahu dévoile aujourd’hui son plan pour raser Gaza et « installer » les Palestiniens dans le désert du Sinaï, le gouvernement français doit cesser son soutien inconditionnel à Israël et faire entendre la voix de la Paix.

Les libertés publiques sont gravement menacées sur tout le territoire français
Les interdictions systématiques de manifestations et de conférences en soutien au peuple palestinien se multiplient. L’arrêté d’expulsion pris le 16 octobre par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et les procès en anathème à l’encontre de Mme Mariam Abudaqa, docteur en philosophie et militante palestinienne de longue date, dûment invitée en France, est une atteinte intolérable aux libertés et à aux traditions républicaines d’accueil de notre pays.

Presque partout dans le monde, le droit de manifester contre l’escalade militaire, pour le cessez-le-feu, pour une solution politique et diplomatique au conflit, est préservé ; En France, à la demande du ministre de l’intérieur, toute expression de solidarité envers le peuple palestinien est systématiquement réprimée : interdictions, arrestations, verbalisations se multiplient .
Nous exigeons :
– Le cessez- le- feu immédiat !
– La levée immédiate du blocus de Gaza

– La libération des otages détenus par le Hamas
– L’ouverture d’un processus de paix sous l’égide de l’Onu


Premiers signataires : AFPS 81, CGT 81, CP 81, Mouvement de la paix du Tarn, FSU, Libre Pensée, Jeunes Communistes, NPA , RESF, MRAP, Solidaires Tarn, Comité Castres MRAP, PEPS 81, Tarn Autogestion et Alternatives……

Les crimes de guerre du Hamas ne peuvent occulter les années d’oppression du peuple palestinien

Notre pays est en deuil et en colère

Notre pays est en deuil et en colère. Le meurtre de Nahel tué par un policier à bout portant à Nanterre, a mis à nu les effets de décennies de politiques publiques discriminatoires et sécuritaires ciblant notamment les quartiers populaires et la jeunesse qui y grandit et particulièrement les personnes racisées et précarisées. L’escalade des violences est une impasse et doit cesser. La conception essentiellement répressive de la police, et l’évolution législative de 2017 sur l’usage des armes de service, aggravent ce que la population vit et subit que ce soit en termes de discriminations et de pratiques racistes.

Communiqué unitaire (voir signataires en bas)

Continuer la lecture