Non à la criminalisation du droit à manifester, la solidarité avec la Palestine ne peut être interdite

La situation à Jérusalem et dans le territoire palestinien occupé s’aggrave de jour en jour.

Le gouvernement de Benyamin Nétanyahou maintient son régime d’apartheid et entend poursuivre le grand remplacement.

Les provocations de la police se sont multipliées autour de l’esplanade des Mosquées à Al-Aqsa, en cette période de festivités de fin de ramadan.

Et les bombardements sur Gaza en retour de l’envoi de roquettes sur le territoire israélien font de très nombreuses victimes dont des enfants et des familles.

Le peuple français doit exprimer sa solidarité, comme le demande le

 

Protéger les Palestiniens de Jérusalem, la France doit agir !

Rassemblements dans toute la France « Protéger les Palestiniens de Jérusalem, la France doit agir »

Il faut des actes forts pour arrêter les agressions israéliennes contre le peuple palestinien

Communiqué du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et israëliens Mardi 11 mai 2021

La situation à Jérusalem et dans le territoire palestinien occupé s’aggrave de jour en jour.

La politique de nettoyage ethnique à Jérusalem-Est, la destruction de maisons à Silwan, les expulsions des familles palestiniennes de leurs maisons de Sheikh Jarrah pour les remplacer par des colons s’amplifient. Les agressions des colons sont protégées par l’armée israélienne. Les rassemblements du peuple palestinien pour leur résister sont violemment réprimés. Continuer la lecture

Solidarité avec les femmes turques !

La Turquie d’Erdogan se retire du traité européen sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique en 2011, alors que les féminicides n’ont cessé d’augmenter durant la dernière décennie. Conclu à

Istanbul, l’accord vise à éliminer la violence domestique et promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes. Il faut soutenir la lutte des femmes turques pour faire reculer le pouvoir.

 

« Renoncez à cette décision, mettez en œuvre la convention ! » « KARARI GERI ÇEK, SÖZLESMEYI UYGULA ! »

Soutien des Collectifs de Sans Papiers

Aux Collectifs de Sans Papiers de France

Alternatives et Autogestion salue votre lutte et est solidaire de vos marches, venues de toute la France.

A&A reconnaît votre apport essentiel dans la vie quotidienne de notre société et les conditions difficiles de votre vie.

Votre demande de régularisation collective de tous et toutes les sans papiers est juste et légitime !

téléchager la lettre de soutien aux marches de Sans Papiers

Marche des solidarités

A l’occasion de la Journée Internationale contre les violences policières (15 mars) et de la Journée Internationale contre le racisme (21 mars)

Le 20 mars on manifeste pour :

  • La liberté de circulation et d’installation.

  • La régularisation des sans-papiers.
  • La protection automatique, dès leur arrivée, des jeunes étranger-ère-s isolé-e-s
  • La fermeture des centres de rétention.
  • L’égalité des droits pour touTes dans tous les domaines (travail, logement, santé, éducation…).
  • Le droit de vote des étrangerEs.
  • La fin des contrôles au faciès et des violences policières.
  • Vérité et Justice pour les familles de victimes. Abrogation de la loi sécurité globale.
  • L’abrogation de la loi séparatisme.
  • La fin des discours stigmatisants.

L’édito de PEPS : Vive la Commune !

L’ÉDITO DE PEPS : VIVE LA COMMUNE !

Le 18 mars 1871, il y a tout juste 150 ans, le Peuple de Paris se soulevait et mettait en place un pouvoir populaire, inconnu jusqu’à ce jour. Pour la première fois, les ouvriers, souvent des petits artisans, s’emparaient de la municipalité et organisaient la gestion politique, sociale et économique de la ville de Paris, en même temps que sa défense militaire face aux allemands et à la République bourgeoise de monsieur Thiers. Ce soulèvement ne dura que 71 jours. 30 000 communards furent massacrés, des milliers furent emprisonnés, des centaines s’exilèrent pendant de longues années. Mais si la Commune fut une défaite pour le mouvement ouvrier, elle fût un moment fondateur de l’histoire pour les classes populaires. Continuer la lecture

les 20 et 21 mars, pour des résistances antiracistes partout !

Communiqué commun : Pour un week-end antiraciste les 20 et 21 mars, pour une riposte et des résistances antiracistes partout !

Dans un contexte particulièrement hostile et alarmant, entre chasse aux étranger-es qui continue, loi islamophobe sur le « séparatisme », polémique sur « l’islamogauchisme » menée tambour battant par le gouvernement, nos organisations saluent les mobilisations qui se font jour pour construire les nécessaires ripostes et résistances antiracistes.

Aujourd’hui, les premières victimes du racisme d’État ce sont la jeunesse et les travailleurs et travailleuses sans-papiers, les populations des quartiers populaires notamment celles immigrées ou issues de l’immigration, les habitant·es des bidonvilles, les personnes de confession musulmane ou assignées comme telles… Le racisme, tous les racismes, sont des puissants facteurs de division des classes populaires.

Nous appelons à construire et à renforcer activement ces ripostes et résistances antiracistes, dans la société, dans nos quartiers, sur nos lieux de travail.

Nous appelons à prendre part à la manifestation du 20 mars contre le racisme et les violences policières appelée par les collectifs de familles de victimes, la Marche des solidarités et les collectifs de sans-papiers.

Nous appelons à la journée de mobilisation du 21 mars contre l’islamophobie impulsée par le Front contre l’islamophobie.

Nous appelons par ailleurs à prendre part à toutes les mobilisations de solidarité avec les jeunes étranger·es isolé·es menacé·es d’expulsion, à toutes les mobilisations dénonçant la construction de nouveaux Centre de rétentions administratives (à Orléans le 27 mars, à Lyon le 10 avril).

NPA, PEPS, UCL, le 18 mars 2021