Cahiers de propositions

Les constats, les analyses et les propositions qui en découlent et que nous souhaitons proposer à la réflexion de celles et ceux qui nous entourent sont le résultat d’un travail en commun réalisé par des militant-e-s engagé-e-s dans Alternatives et Autogestion.

Il ne s’agit pas de grandes analyses intellectuelles, de textes qui ont la prétention de tout dire, de ne rien oublier et en définitive où tout le monde oubliera vite, très vite ce qu’ils ont voulu dire.

Par contre, il s’agit de l’expression de personnes engagées dans la vie quotidienne, qui avec des mots simples… et espérons-le compréhensibles, tiennent à transmettre à celles et ceux que cela intéresse leur vision de la société. Espérons que cette petite introduction vous a mis l’eau à la bouche. Alors… bonne lecture, et n’oublions pas, n’oublions jamais que le lien qui unit des personnes qui réfléchissent, qui agissent ensemble pour réaliser le bien commun est plus important que le bien que défendent une poignée de nantis, de femmes et d’hommes assoiffés par le pouvoir et l’avoir.

Télécharger le cahier de propositions MEP

4 réflexions sur « Cahiers de propositions »

  1. Je suis évidemment assez satisfait du résultat
    et remercie Mohammad pour la mise en page et Marcel pour les illustrations et la relecture

  2. Binsour.. Il faut faire tomber l’état profond!!! changer de paradigme!!! nous sommes nos propres roi! nous sommes nos propres Rennes! aidons nôtre prochain tous et toutes solidaire!!! 🙏

  3. Je suis plus qu intéressée et motivée …!! .. suite à gros pépin sur certains doigts de mes 2 mains , je ne suis plus en capacité d exercer mon métier d infirmière diplômée d état
    Douchée , rincée , essorée , j ai repris pied , investie à fond la caisse dans le tissu associatif , au plus proche , en tant que bénévole
    Il n etait pas question que je reste les bras pendants à faire patate de canapé jusqu’à la mort !!

  4. Quelques unes des réactions reçues sur facebook, à propos du cahier de propositions n° 1

    Frédérique d’Albi
    « Pas tout lu en détail mais c’est un beau travail où je retrouve pas mal d’idées et de valeurs que l’on partage sur le Collectif pour Albi. Avec un ancrage plus fort sur le féminisme et l’auto gestion, ce qui évidemment n’est pas pour me déplaire ! Dommage que tu ne sois pas plus proche pour véhiculer tout ça chez nous ! Tu pourrais partager ce cahier sur le groupe FB du Collectif, non ? Et même l’envoyer au secrétariat du Collectif pour diffusion potentielle dans la lettre d’info (paraît tous les 15 jours en gros). Bon, après, le secrétariat, ils sont 5 ou 6, ils décident de ce qu’ils mettent mais dans la mesure où ça émane de gens qui soutenaient le Collectif pour les Municipales, j’vois pas pourquoi ça pourrait coincer
    Je lis ça attentivement demain et je te donne mon avis. J’ai lu le début, et je suis déjà d’accord avec ça. Il est fini le temps d’une élite qui elle seule maîtrisait la théorie et pensait entraîner le reste de la population. Faut pas assommer les gens, il faut juste leur montrer le champ des possibles.

    Salwa-Ludivine :
    Bonsoir Le socle est intéressant, pas mal d’utopies (et c’est un choix qui se respecte complètement) : plus de mal pour moi à imaginer comment cela peut se combiner avec d’autres initiatives, collectifs et comment opérationnellement envisager une mise en œuvre de cette démocratie souhaitée. J’aimerais bien ! Peut-être des nuances de mon côté sur les propos liés à la santé, je sens le versant pro – naturel (versus chimie) alors que les problématiques me semblent plus complexes (mais j’ai fait de la bio et de la botanique donc je connais un peu les milieux classiques et alternatifs)
    Peut-on suivre le mouvement quelque part ? Pour éventuellement contribuer à la réflexion collective et voir si dans la pratique localement on peut essayer d’appliquer les intentions recensées et en faire un retour, mutualiser…
    R : Il y a des faiblesses, des textes qui ne représentent que la position d’une personne, etc. . .Nous essayons de présenter nos idées un peu au delà de notre « microsphère ». . .
    De toute façon, elles sont constamment en chantier . . . tout comme les expérimentations que nous essayons de mener, de promouvoir parfois. . ..
    Nous essayons de ne pas apporter des réponses « toutes faites », un « programme clés en main ». .mais de susciter questionnements, expérimentations, tâtonnements. . .plutôt que de nous perdre dans de vaines parlottes. . .

    Budi (GJ; groupe FI Lauragais) :
    « Salut, ce cahier est un bon condensé du monde à la renverse de son organisation capitaliste. C’est sur que pour un citoyen français formaté et désintéressé par la politique, politicienne en surface jusqu’au sens noble du terme, ce cahier va leur sembler être un ovni. Votre réflexion et le mouvement que vous avez en projet de construire est une belle respiration démocratique. Vous avez une base solide de principes très pertinents, et affirmés dans une optique sociale, écologique… qui demande une forte éducation populaire civique. Je m’attendais toutefois à lire des propositions de mode d’organisation au niveau local. Cela manque peut-être… enfin, l’intérêt n’étant pas non plus de donner des modèles tout près, en kit.

    R Merci Budi ! En effet, nus essayons de ne pas faire du catéchisme. . Permettre la réflexion. . .Ouvrir des pistes. . .Donner envie. . .Vers des expérimentations collectives, où la notion de pouvoir des un.e.s sur les autres disparait, et où réapparait le pouvoir de réfléchir, de proposer, de décider, de mettre en place, d’agir et de tirer des bilans pour avancer. . .ensemble. . .Processus lent, mais nous semble-t-il solide.

    Ça passe dès le début chez un homme qui n’est pas vraiment à jeun, alors aucun souci à se faire !
    Cette solidité est palpable dans ces propositions pratiques jusque dans cette approche spirituelle.

    Sadek GUEZALI (Alger) :
    merci pour l envoi des cahiers de propositions/Alternatives et Autogestion qui est pour moi une feuille de route indispensable dans toutes ses dimensions politique économique et culturelle a passer comme témoin par l ancienne génération civil ou militaire à la nouvelle génération pour un Monde Meilleur.

    Eric LUCE :
    J’ai lu la première partie… Beaucoup d’idées… Je suis tout à fait d’accord sur le positionnement sur l’immigration… Le droit de chacun de pouvoir aller là où il veut… Par contre pour l autogestion au niveau local… J’ai bien peur que ce soit très idéaliste… Mais je ne suis pas un spécialiste…

    Monia
    Je commence juste à lire ce texte et lorsque je vois dans les premières lignes que le municipalisme est un « terme en vogue » mes clignotants mentaux s’allument. Qu’apporte de signifiant à la cause ? Ferons nous de l’éducation populaire de cette manière ? Je ne le crois pas. J »aurais de beaucoup préféré trouver dans cette parenthèse une référence à Murray Bookchin le plus récent théoricien de cette question. Et l’argument de la simplicité d’une proposition ne doit pas niveler la connaissance par le bas de mon point de vue, mais ouvrir des portes pour que des gens aient envie d’aller plus loin.
    Je lis en lecture rapide. La santé est un domaine que je connais bien. Nous avions créé il y a 20 ans une maison de santé communautaire dans un réseau de soins que je coordonnais. Donc j’explore un peu vite… Chapitre sur la peur. Vous affirmez que la peur est irrationnelle… La peur est parfois irrationnelle mais pas toujours et souvent elle est très utile. Donc écrire que la peur est irrationnelle est une erreur importante qui laisse entendre que nous ne devrions pas avoir peur, alors que c’est faux. La peur est très utile comme d’ailleurs toutes nos émotions quelles qu’elles soient. Si nous n’avions pas peur devant un obstacle en voiture nous aurions quantité d’accidents. Je vais arrêter là ma lecture. Je ne veux pas critiquer votre texte mes connaissances et mes recherches font que ce texte ne peut me correspondre, mais bravo pour cet engagement et bonne continuation à vous. Bonne journée
    Le style de ce que je viens de lire me fait justement penser à un catéchisme c’est bien là pour moi le problème. C’est une pensée préétablie à partir d’idées (en vogue )… Les voies à ouvrir doivent partir de questionnements, de constats faciles à observer par le lecteur et surtout ne pas affirmer des choses inexactes, dont les peurs sont un exemple qui est une façon de voir qui reflète une partie de l’état d’esprit du rédacteur, ses croyances et ses connaissances et non une réalité . Donc nous sommes dans une formulation de catéchisme qui consiste à vouloir faire croire aux lecteurs à ses propres croyances.. Cela ne marche pas en ce qui me concerne. S’adresser aux gens comme à des enfants est contre productive et révèle, d’une certaine façon, d’un état d’esprit dominant (toutefois inconscient car je ne doute pas de la sincérité du propos). L’autogestion (que je pratique beaucoup et depuis déjà un bon moment) n’est pas simple à mener. David Graeber était un intellectuel que j’ai lu en m’arrêtant et en cherchant. Je lis beaucoup et cela est rare lorsque je bute sur des termes et pourtant David avait cette force et cette facilité d’être entendu par des gens très différents et d’attirer les gens à la connaissance. La connaissance ce sont des notions dont nous pouvons nous saisir, qui vont nous questionner, qui vont ouvrir des portes et non « une bonne parole » « en vogue ». Si ce message passe clairement, une partie importante de notre message est donc claire !

    Ferme de la Bussière :
    Quel boulot c’est génial votre travail ne je suis pas d’accord sur tout. . . quelques détails mais sinon je trouve ça vraiment super bravo
    Sur le solaire par exemple faut être prudent à mon avis. Ok pour le bâti existant mais sur les terres agricoles ou de landes et forêt c’est Non ! Pour le terme « socialisme » je serai prudente avant de l’utiliser car il est utilisé a des fins souvent édulcorée.
    Et Macron par exemple en sort alors qu’il fait du lepenisme
    La question des frontières, no border, de la femme et vraiment top. Et le volet des pesticides très intéressant j’irai même jusqu’à dire si ils veulent continuer à bousiller la planète ok par contre sans aides de l’État ils arrêteront vite leurs conneries…
    Pour le revenu universel et l’Europe je suis pour ma part mitigé. Je ne sais pas où ça va nous mener… le volet autogestion point clé du dossier c’est vraiment super

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.