L’énergie de demain : scénario NegaWatt

A l’heure où le président de la république nous affirme décider de la création de plusieurs nouveaux EPR, et de divers SMR (1)  il est temps de mener un débat sur des bases solides. Depuis les années 2000, l’association négaWatt travaille en faveur d’une transition énergétique réaliste et soutenable pour la France. Elle vient de présenter un scénario cohérent élargi à l’ensemble du problème de l’énergie.

Extraits du document de 211019_-scenario-au-coeur-des-transitions-societales :

Entre dérèglement climatique, tensions économiques et géopolitiques liées aux ressources énergétiques, aggravation des risques sanitaires et technologiques et précarité énergétique, la France doit rapidement s’orienter vers un nouveau système énergétique.

Le scénario négaWatt répond à cet impératif en proposant une trajectoire vers un avenir énergétique souhaitable et soutenable, accompagnée de mesures à mettre en œuvre pour y parvenir. Ajoutant désormais à la question de l’énergie et du climat celle de l’accès aux matières et l’objectif d’un redéploiement industriel, le chemin tracé par négaWatt jusqu’en 2050 fournit une réponse à la hauteur de l’urgence climatique et de la crise écologique.

L’évaluation complète des évolutions possibles de consommation et de production de matériaux (acier, béton, cuivre, plastiques, lithium, etc.) sont désormais modélisées dans un scénario négaMat, couplé au scénario négaWatt

Pour aller plus loin

Les ressources sur le scénario négaWatt sont rassemblées sur une page web dédiée : https://negawatt.org/Scenario-negaWatt-2022 


(1) SMR :

 (Small Modular Reactor) 
petits réacteurs nucléaires réalisés en usine sous forme de 
modules industrialisés directement installables sur site, 
d’une puissance généralement inférieure à 300 MWe, 
utilisant la fission de l’uranium ou du thorium.

haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.