Marche des solidarités

A l’occasion de la Journée Internationale contre les violences policières (15 mars) et de la Journée Internationale contre le racisme (21 mars)

Le 20 mars on manifeste pour :

  • La liberté de circulation et d’installation.

  • La régularisation des sans-papiers.
  • La protection automatique, dès leur arrivée, des jeunes étranger-ère-s isolé-e-s
  • La fermeture des centres de rétention.
  • L’égalité des droits pour touTes dans tous les domaines (travail, logement, santé, éducation…).
  • Le droit de vote des étrangerEs.
  • La fin des contrôles au faciès et des violences policières.
  • Vérité et Justice pour les familles de victimes. Abrogation de la loi sécurité globale.
  • L’abrogation de la loi séparatisme.
  • La fin des discours stigmatisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.