Russie hors d’Ukraine !

communiqué

Retrait des troupes russes de l’Ukraine ! Respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine ! SOUTIEN À LA RÉSISTANCE UKRAINIENNE !

Poutine, en agressant l’Ukraine, entraîne l’Europe dans un conflit armé sans précédent depuis la Deuxième Guerre mondiale et affecte la paix et la sécurité de toutes les nations.
Le but de Poutine est la destruction de l’Ukraine en tant qu’État, peuple et nation. En déclarant la guerre à l’Ukraine, il veut reconstituer l’empire tsariste en niant le droit inaliénable à l’existence de l’Ukraine et au peuple ukrainien son droit à l’autodétermination. Poutine, depuis des années essaie de déstabiliser les nations indépendantes ou en soutenant les dictateurs en Tchétchénie, Géorgie, Moldavie, Biélorussie ou au Kazakhstan.

Toute guerre a aussi de graves conséquences écologiques, de la destruction de l’environnement et de la biodiversité jusqu’à une augmentation notable du réchauffement climatique, voire une guerre nucléaire. PEPS rappelle que l’Ukraine compte quatre centrales nucléaires équipées de quinze réacteurs nucléaires de production opérationnelle auxquels s’ajouteraient deux réacteurs en construction depuis 28 ans. Si les quatre réacteurs de Tchernobyl ont été arrêtés définitivement après la catastrophe de 1986, la vétusté de ces installations ajoutée ‘à la guerre montre ‘la dangerosité et la folie de l’agression russe qui fait peser sur l’ensemble de l’humanité un danger immédiat .

Pour PEPS le libre droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un principe fondamental. PEPS réaffirme son soutien au droit des Ukrainiens à l’indépendance pleine et entière et à son intégrité territoriale.

PEPS apporte son soutien à toutes celles et ceux qui en Russie s’opposent à la politique de guerre de Poutine.

A moyen terme, une solution politique existe, celle d’une Confédération Démocratique des Peuples d’Europe dépassant l’Union Européenne. Le confédéralisme démocratique permettrait aux peuples qui souhaitent rejoindre l’Europe comme la Catalogne, l’Ecosse, l’Ukraine ou la Géorgie, de le faire sans être soumis aux diktats des États-nations ou des Empires.

A court terme un plan, de paix s’impose sur la base de quatre points :
Retrait immédiat des troupes russes de toute l’Ukraine  
•  Mise en place d’un programme international de réparations pour les régions touchées par la guerre. Ce plan d’urgence pourrait être financé notamment par la confiscation des biens pillés par les oligarques russes et ukrainiens et l’effacement de la dette extérieure de l’Ukraine
Pour une Ukraine démocratique et indépendante : mettre fin à l’impunité de l’ultra-droite Ukrainienne et abolissant les lois de « décommunisation ». Il s’agit d’assurer la garantie des droits humains pour ceux qui ont vécu en « république populaire de Donetsk » et « république populaire de Lougansk », par une loi d’amnistie
Engagement de l’Ukraine pour une neutralité active en refusant l’entrée dans l’Otan ou dans l’OTSCE (pacte pro russe)

PEPS appelle l’ensemble des organisations syndicales et politiques démocratiques et de gauche et tous les citoyennes et citoyens à se ranger aux côtés de l’Ukraine menacée par l’impérialisme russe.

PEPS soutiendra toutes les initiatives de paix et de solidarité internationale avec le peuple Ukrainien.

PEPS, le 24/02/2022 
https://confpeps.org/communique-de-peps-non-a-la-guerre/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.