Appel : La Grèce, une chance pour l’Europe

Parlant de son élection en 2012, François Hollande disait qu’elle serait en Europe « un soulagement, un espoir, l’idée qu’enfin l’austérité ne pouvait plus être une fatalité».
Capture d’écran 2015-05-01 à 23.27.51Aujourd’hui les dirigeants de l’Eurogroupe œuvrent à humilier la Grèce qui refuse cette fatalité. Face au chantage, le gouvernement grec a signé le 20 février un accord temporaire qui limite fortement ses marges de manœuvre.

A l’expiration de cet accord en juin, de nouvelles négociations vont décider du sort de la Grèce et de l’Europe.

Nous demandons instamment à François Hollande de s’opposer à l’étranglement financier de la Grèce, ce double déni de démocratie par lequel i​l​​ renie ses engagements devant les Français et nie le droit des Grecs à décider de leur destin. Nous appelons nos​​ députés, élus de ​juin 2012, à se rappeler pourquoi et pour quoi ils ont été élus. Nous participerons aux actions conjointes organisées à la mi-juin à l’initiative des mouvements sociaux européens, à partir de nos villages et quartiers, de nos lieux de travail et d’étude, pour dire ensemble :

nous sommes avec les Grecs pour la dignité et la justice, pour une autre Europe.


Signez l’appel «La Grèce, une chance pour l’Europe» |

Capture d’écran 2015-05-05 à 23.58.55 Collectif pour un audit citoyen de la dette

ce texte est signable en ligne sur ​​

audit-citoyen.org

 

1 réflexion sur « Appel : La Grèce, une chance pour l’Europe »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *