Même pour Alternatiba : pas touche à Fessenheim !

 Après des prises de parole devant la centrale de Fessenheim, les cyclistes ont fait l’objet d’un contrôle de police par la gendarmerie, puis en Allemagne par la police allemande, la France ayant demandé au procureur de Freiburg de contrôler l’identité de tous les cyclistes présents, et en cas de refus de leur part, de bloquer le Tour. https://alternatiba.eu/2015/07/tour-alternatiba-pour-le-climat-incident-surrealiste-a-fessenheim/

Quelle honte cet incident à Fessenheim, alors que pratiquement dans le même temps à Quimper et dans toutes les régions de France, des ronds-points dégageaient des fumées noires et épaisses, provenant de la mise à feu des bottes de pailles mélangées à des montagnes de pneus étalés sur la route, bloquant les voitures (également à l’aide de files de camions) et provoquant des bouchons interminables, fumées toxiques et dangereuses pour les passagers des voitures , surtout pour les enfants confinés  à l’intérieur, sans aucune intervention de la police,  la préfecture restant muette…

Deux poids, deux mesures, pour les jeunes manifestants courageux et écolos et les agriculteurs énervés mais refusant d’engager une réflexion pour une agriculture plus saine et moins polluante comme le propose la Confédération Paysanne (qui elle ne peut se permettre ce genre de manifestation sans risquer l’emprisonnement de ses militants..)

Révoltant..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *