Urgences grippe : constat de carence au ministère

Communiqué. La Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité, a souhaité s’exprimer, suite aux déclarations de Madame la Ministre concernant l’épidémie de grippe et l’afflux de patients dans les hôpitaux.

Madame la Ministre s’affole et demande aux établissements de santé, publics et privés, de déprogrammer des soins chirurgicaux et/ou médicaux, afin de faire face à l’afflux de patients atteints de grippe ou autres complications hivernales.

Cela pourrait presque passer pour un gag si ce n’était pas la triste réalité ! Lire la suite

TAFTA – CETA pas d’accord !

Le Parlement européen va voter sur le CETA le 2 février 2016.

Selon le même principe que le TAFTA, le traité de libre-échange CETA prévoit de « renforcer la protection des investissements »,ce qui a pour résultat de donner des pouvoirs totalement démesurés aux multinationales qui pourront étendre leur influence sur les décisions politiques. La lutte contre ce traité est partagée des deux cotés de l’Atlantique.

Il y a urgence d’interpeller les députés européens ! se-mobiliser/le-grand-marche-transatlantique

Journée d’action européenne le 21 janvier, partout en Europe

Citoyen-e-s solidaires avec les réfugié-e-s

LA RÉPRESSION CONTINUE !

Trop de citoyen-e-s se montrent solidaires avec les réfugié-e-s : la répression s’accroit.

Après le mouvement de soutien à Cedric Herrou, agriculteur dans la Roya, le délibéré est fixé au 10 février. Cedric Herrou passait au tribunal. Beaucoup de soutien, plusieurs centaines de personnes devant le Palais de Justice.

img_20170104_184000-modimg_20170104_181010-mod  bande-ndn-4jan2017

Vendredi 6 janvier, Pierre-Alain était relaxé, et déclarait « sachez que maintenant, on peut aider ces personnes ». Dans la journée, le parquet faisait appel ! 

Et quatre autres aidant-e-s étaient interpellés, mis 24h en garde à vue et passeront en jugement le 16 mai 2017 ! (communiqué de Roya Citoyenne)

image004-baudoinNon, messieurs les procureurs, la solidarité n’est pas un délit ! c’est un devoir. Nous continuerons à vouloir la pratiquer !

Et dire ce qui se passe vraiment : ainsi,

le CLAJ (Auberge de Jeunesse) qui s’était proposé au Conseil Départemental pour accueillir des MIE (mineurs isolés étrangers) ne s’en voit pas envoyer par M. Ciotti. Celui-ci clame pourtant que les foyers de l’Enfance sont saturés. Et des mineurs sont toujours renvoyés illégalement en Italie…

… et ce sont les citoyens solidaires qui sont inculpés !

pour suivre : Un nouveau blog qui centralise les infos en Roya : https://citoyenssolidaires06.com/

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque!

Communiqué d'Alternatives & Autogestion - 17 décembre 2016

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque

La nuit du 16 au 17 décembre 2016, suite à une opération commune des forces de l’ordre espagnoles et françaises, cinq personnes1 militant pour la Paix, ont été arrêtées.

Leur action s’inscrivait dans le processus de paix engagé par l’ETA.

Sans lien avec l’ETA, elles avaient prévenu les autorités de leur action, agissaient à visages découverts dans le strict respect des exigences de leur engagement pour les actions non-violentes.

Pour la poursuite du processus de paix, pour la justice envers ces personnes sincères, honnêtes, courageuses et non-violentes, nous demandons leur libération immédiate.

Le gouvernement français s’honorerait d’un tel acte.

Au contraire, en les retenant prisonnières, et en confirmant ses premiers communiqués2, il se ridiculiserait et s’enfermerait dans le mensonge.

17 décembre 2016.

Alternatives et Autogestion

1Txetx Etcheverry, fondateur du mouvement écologiste et altermondialiste Bizi ! ; Michel Berhocoirigoin, syndicaliste paysan, ancien président de la chambre d’agriculture du Pays-Basque, Michel Bergougnian, coopérateur viticole, Béatrice Molle-Haran, journaliste, et Stéphane Etchegaray, professionnel de l’audiovisuel chargé de filmer la scène. Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH, qui soutient la démarche, aurait aussi dû être présent, mais a eu un empêchement.

2 Le communiqué du Ministère de l’intérieur assimile les « faiseurs de Paix » à des militants de l’ETA ! Voir http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Interpellation-de-cinq-individus-en-relation-avec-l-organisation-terroriste-ETA

ALEP

15 décembre 2016. Devant l’horreur de la situation des civils encore présents à Alep, Amnesty International et nombre d’autres Associations appellent partout en France à participer aux divers rassemblements organisés à Paris et dans plusieurs villes de France .

alep_meurt

partout, rassemblement silencieux juste illuminé par les bougies  pour réclamer :

la FIN DES BOMBARDEMENTS, l’ARRÊT DU MASSACRE DES CIVILS ET LEUR ÉVACUATION IMMÉDIATE.

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal rejette tous les recours

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal autorise la destruction des espèces (lire  Reporterre).

Mais pour les opposants à ce projet inutile, destructeur et obsolète, la bataille n’est pas finie.

Une décision qui n’entame en rien la légitimité de notre combat
La cour d’appel a choisi, ce Lundi 14 novembre 2016, d’aller à l’encontre de l’avis, développé le 7 novembre devant la juridiction administrative de Nantes, de Madame le rapporteur public. Pour la première fois devant un tribunal, dans son réquisitoire, celle-­ci avait démontré le caractère destructeur du projet, mis en avant à partir de textes officiels de la DGAC l’existence de l’actuel aéroport de Nantes Atlantique comme alternative crédible et validé bon nombre des arguments des opposants en s’appuyant sur le droit européen et français (éviter, réduire, compenser… les dégâts environnementaux).

Lire la suite

communiqué A&A, 1er novembre 2016

On avait un moment compté sur le valeureux parlement wallon et son ministre-président Paul Magnette pour échapper au CETA (accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada).

Mais la machine anti démocratique s’est mise en route et le CETA a été signé par l’UE. Il doit encore être ratifié par les divers parlements.

Attac-France, Attac Québec, AITEC

Document Attac-France, Attac Québec, AITEC

Seuls, par leur refus et leur rejet, les peuples pourront s’opposer à son application. En ce qui nous concerne, en France, partout et dès maintenant, interpellons les élu.e.s, manifestons notre opposition à cet accord ultra-libéral qui fait des seules entreprises transnationales les maitres de l’économie et dénonce les États comme des empêcheurs rétrogrades et néfastes au développement économique.

Ce monde, doux aux puissants et dur aux faibles, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un monde solidaire où l’économie sert à améliorer la vie de tous et non le train de vie de quelques-uns.

Le CETA, c’est à laisser, c’est à rejeter ! 

Rejetons-le !

complément d’information:  : Collectif StopTafta: CETA les-28-signent-les-oreilles-et-les-yeux-grands-fermés
AITEC: http://aitec.reseau-ipam.org/spip.php?article1589

Paris, 17 octobre 1961

1961-17oct

17 octobre 1961 – 17 octobre 2016 – 55ème anniversaire – Vérité et Justice

appel-17oct-2016-v1

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris et le Gouvernement de l’époque. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés – notamment par la « force de police auxiliaire » – ou, pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie. Lire la suite

ATTENTION, ATTENTION! piraterie en cours

Elles viennent de lancer un SOS sur Twitter : Messages de SOS de s’il vous plaît, communiquez avec votre gouvernement pour exiger leur libération et la fin du blocus illégal !

https://twitter.com/GazaFFlotilla

bateau_femmes_2_octobre-fe9ba

Les femmes à bord de ce bateau représentent 13 pays et 5 continents. Parmi elles un prix nobel de la paix, 3 parlementaires, une athlète olympique, des écrivains, une ancienne diplomate américaine, des membres de Pax Christi international, des journalistes et un médecin.