Après le Brexit :

L’Europe doit changer !

Il est temps que les peuples soient écoutés et participent à la construction d’une Europe démocratique.
Nous voulons décider de notre présent et tracer des chemins pour l’avenir, non pour exclure, non pour nous refermer sur nous mêmes mais pour vivre et bâtir ensemble.

Non au TAFTA, au CETA, à toutes ces tractations infâmantes !

Ce ne sont pas les banques, les multinationales et le saint marché qui doivent primer mais les citoyennes et les citoyens et leur besoin de liberté. Ce n’est pas la croissance économique qui doit être recherchée, mais le bien être des populations et leur dignité.

Ce n’est pas la concurrence qui doit nous guider, mais la solidarité.
Ce n’est pas le pillage de la planète qui doit être orchestré, ce qui doit être approfondi c’est la connaissance de notre impact sur l’environnement et nous devons respecter la nature.

Pendant que notre gouvernement se prépare à nous asservir et à nous livrer à la cupidité de quelques uns,

nous cherchons à œuvrer pour la convergences des luttes,
nous continuons de lutter pour la justice et un avenir débarrassé des haines partisanes,
nous continuons d’agir pour essayer de sauver notre terre.
Nous vivons dans l’espoir d’un monde meilleur !

Nous maintiendrons !

Le 24 juin 2016 Alternatives et Autogestion

Samedi 27 février à Notre Dame des Landes, Dimanche 28 à Barjac

siteon0-38e4a-schiste

affiche_barjac_16

Le tribunal de Cergy-Pontoise vient d’annuler l’abrogation du permis exclusif au profit de TOTAL de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux dit « permis de Montélimar » sur les gaz de schiste.

En revenant de Nantes, comme le dirait la chanson, arrêtons-nous à Barjac, pour exprimer notre refus de l’exploration et l’exploitation eu pétrole et du gaz de schiste. Ni ici, ni ailleurs !

informations http://www.stopaugazdeschiste07.org

SOUTIEN à la #ZAD #NDDL – mobilisation le 9 janvier 2016

NON aux expulsions à Notre Dame des Landes. Mobilisation générale partout en France

acipa-9jan2016**  à Nantes, Tracto-Vélo,

**  dans de très nombreuses villes, rassemblements ou actions de popularisation de cette lutte emblématique

 

Le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l’aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l’épuisement des recours juridiques (accord suite à la grève de la faim). Or les recours ont été repoussés en première instance, il reste les appels qui ont été déposés.

Nous avions relayé l’alerte en décembre, et publié la lettre ouverte au Président de la République de l’ACIPA, contre le référé-expulsion demandé par la filiale de Vinci pour le compte du gouvernement, en pleine COP21 ! La contradiction était trop forte, cela avait été repoussé.

Le 30 décembre, AGO-Vinci a relancé la procédure pour une audience contradictoire le mercredi 13 janvier.

Le 9 janvier, les 13 et 16 janvier, tous et toutes sur le pont !

sites de la ZAD ou de l’ACIPA : information sur le point juridique  Pour rester informé 

appel pour le maintien des mobilisations citoyennes

Construisons un monde juste, durable et solidaire

Nous signons cet appel : (texte complet sur  https://alternatiba.eu/appel-pour-le-maintien-des-mobilisations-citoyennes-pour-le-climat/)

/dernière minute/Le convoi parti de Notre Dame des Landes vers la COP21 de plus en plus bloqué. La multiplication des interdictions de manifester ne pourra pas étouffer les voix de tout ceux qui considèrent que les logiques économiques et politiques actuelles nous mènent droit dans le mur !

chaines-humainesPour la liberté de manifester et le doit d’expression, un appel a été lancé au rassemblement, JEUDI 26 NOVEMBRE, 18h, PLACE DE LA REPUBLIQUE

Le Dimanche 29, en écho aux manifestations ce jour-là partout dans le monde, une chaîne humaine se construira à Paris, entre République et Nation, de 12h à 13h.

Lire la suite

Alerte surveillance : vote du Sénat le 27 octobre

20150412-sous-surveillance/Rue89/ « Dans un silence presque total, une nouvelle loi légalisant la surveillance globale et en masse de nos communications risque d’être entérinée ce mardi 27 octobre par le Sénat. Seuls 8 députés étaient présents lors de son adoption par l’Assemblée nationale, le 1er octobre, et il est malheureusement très probable que le débat sénatorial se déroule dans un hémicycle tout aussi vide.  » lire la suite sur rue89-surveillez-les-tous Lire la suite

Ils ont osé toucher « le corps d’un chef » !

Sacrilège. . .

La meute de celles et ceux qui se sentent saliEs par ce contact immonde ( et leurs valets serviles du microcosme politique et médiatique) crie à l’outrage, à la « Violence inacceptable ». . . à la « chienlit » !

Six de ces dangereux voyous iconoclastes sont arrêtés à l’aube, heure des exécutions capitales – que d’aucuns souhaiteraient, pour l’occasion, voir rétablies -. Lire la suite

Les rencontres de l’Objection de Croissance

L’association AderOC lance un appel à une rencontre internationale au printemps 2016,

« Rencontre pour jeter les bases de l’après-capitalisme »

logo-AderOCLe constat de départ sur l’idéologie capitaliste, imposée comme un « universel », permet de « porter un regard lucide sur les formes de « changement » politique et économique mises en scène par les pouvoirs publics, et reconnaître qu’elles finissent toujours par renforcer les logiques de prédation capitalistes. » Pourtant, de réelles oppositions et des germes « vitaux » de résistance et d’expérimentation se multiplient, qui fournissent des bases de réflexions et d ́actions plus prometteuses.

De nouvelles perspectives semblent s’ouvrir, en dehors des voies politiques institutionnelles, qui mettent l’accent sur la relocalisation et les formes de démocratie directe (autonomie, municipalisme…)

Se passer de patron ? Chiche ! parlons-en le 26 septembre à Graulhet

Aff_coul-Graulhet-724x1024
Créé en 2011, le Collectif Marinaleda 81 a, pour son coup d’essai, fait venir Juan Manuel Sanchez Gordillo, maire de Marinaleda, une bourgade andalouse près de Séville. Un coup de maître : plus de huit cents personnes venues de toute la région ont participé à l’une ou l’autre des activités prévues au programme, voire à toutes ! Le débat central tournait autour des questions suivantes : ce modèle politique est-il transposable ? Avec quelle prise en compte des questions environnementales ?

Lire la suite