Appel au boycott des produits israéliens : une décision de la Cour de cassation inquiétante pour la liberté d’expression

Nous relayons cette information de l’AFPS sur la décision de la cour de Cassation. C’est une décision inquiétante, Nous exprimons tout notre soutien et toute notre solidarité aux militants de Mulhouse visés par cette décision.

Nous ne comprenons pas que malgré le caractère politique de l’appel au boycott, qui ressort donc de la liberté d’expression, le gouvernement n’a toujours pas abrogé la circulaire inique de Madame Alliot Marie, qui appelait les procureurs de France à poursuivre tous les militants qui appelaient au boycott des produits israéliens. Ceci alors que le durcissement actuel de la politique israélienne mène les jeunes palestiniens au désespoir et met en place les conditions de l’explosion. Lire la suite