Barcelone, après Ouagadougou : Solidaritat amb el poble català !

Non, nous ne nous résignons pas au silence. . .
Non, nous ne cèderons pas à « l’habitude »!
Nice, Paris, Kaboul, Bagdad, Ankara, Londres, Bruxelles, Ouagadougou et ailleurs. . .
Notre réaction est la même. . .
Après Nice, le 14 juillet 2016, nous écrivions ceci :

Communiqué de presse

Beyrouth, Paris, Orlando, Bruxelles, Istanbul, Syrie, Irak,Ouganda … Nice …
La mort est décidée au nom d’une vengeance obscure, au nom des dieux, des haines, de toutes les phobies.
Chaque mort est un meurtre et mérite l’opprobre.
Comment répondre ?
Comment construire un réel vivre ensemble ?
Certainement pas avec toujours plus de violence sociale et policière (dans les films et dans la réalité) et toujours avec plus d’armes.
Certainement pas en continuant de mettre la biosphère en péril (s’il n’est pas déjà trop tard!).
Allons ! Refusons le désespoir et construisons des chemins permettant la reconnaissance des autres et de nous mêmes, la connaissance des réels besoins de l’humanité.
Certes la route est longue mais pourquoi ne pas tenter dès à présent ces deux pistes
– apprendre dès la petite école à jouer collectivement, à gérer calmement les conflits, à se préoccuper d’autrui
– avoir des formations citoyennes sur le comportement solidaire dans les situations de danger.
Redonnons vie à des mots comme « dignité », « respect », pour tous les êtres vivants.
La résilience de toutes et tous n’est-elle pas l’affaire de chacun-e d’entre nous
Le 18 juillet 2016

Le 17 août 2017

Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens

Communiqué 27 mai 2017

Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens : une victoire de haute lutte et de grande portée

La victoire arrachée par les prisonniers politiques palestiniens après 41 jours de grève de la faim est d’abord la leur : celle d’une action résolue et coordonnée sur les mots d’ordre très forts de la liberté et de la dignité, centrée sur des objectifs immédiatement atteignables, celle d’une incroyable volonté face aux risques pour leur vie et aux mauvais traitements de toutes sortes qu’ils ont subi d’un système pénitentiaire inhumain. Lire la suite

Journées nationales contre le Délit de solidarité – Nice le 10 février

Haro sur les réfugié-e-s et sur les solidaires …
avec une série de procès à Nice et ailleurs

Tout est fait pour empêcher la solidarité envers les exilés, Roms, sans-papiers, et même son expression!… Au-delà, c’est la contestation des politiques menées qui est assimilée à de la rébellion et au trouble de l’ordre public.

 

empruntons ces quelques lignes qui exposent bien la situation, à RESF :

Nous sommes des gens ordinaires – ni violents, ni fanatiques de toutes origines et de toutes sensibilités aspirant à une vie paisible et fraternelle. Lire la suite

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque!

Communiqué d'Alternatives & Autogestion - 17 décembre 2016

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque

La nuit du 16 au 17 décembre 2016, suite à une opération commune des forces de l’ordre espagnoles et françaises, cinq personnes1 militant pour la Paix, ont été arrêtées.

Leur action s’inscrivait dans le processus de paix engagé par l’ETA.

Sans lien avec l’ETA, elles avaient prévenu les autorités de leur action, agissaient à visages découverts dans le strict respect des exigences de leur engagement pour les actions non-violentes.

Pour la poursuite du processus de paix, pour la justice envers ces personnes sincères, honnêtes, courageuses et non-violentes, nous demandons leur libération immédiate.

Le gouvernement français s’honorerait d’un tel acte.

Au contraire, en les retenant prisonnières, et en confirmant ses premiers communiqués2, il se ridiculiserait et s’enfermerait dans le mensonge.

17 décembre 2016.

Alternatives et Autogestion

1Txetx Etcheverry, fondateur du mouvement écologiste et altermondialiste Bizi ! ; Michel Berhocoirigoin, syndicaliste paysan, ancien président de la chambre d’agriculture du Pays-Basque, Michel Bergougnian, coopérateur viticole, Béatrice Molle-Haran, journaliste, et Stéphane Etchegaray, professionnel de l’audiovisuel chargé de filmer la scène. Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH, qui soutient la démarche, aurait aussi dû être présent, mais a eu un empêchement.

2 Le communiqué du Ministère de l’intérieur assimile les « faiseurs de Paix » à des militants de l’ETA ! Voir http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Interpellation-de-cinq-individus-en-relation-avec-l-organisation-terroriste-ETA

ALEP

15 décembre 2016. Devant l’horreur de la situation des civils encore présents à Alep, Amnesty International et nombre d’autres Associations appellent partout en France à participer aux divers rassemblements organisés à Paris et dans plusieurs villes de France .

alep_meurt

partout, rassemblement silencieux juste illuminé par les bougies  pour réclamer :

la FIN DES BOMBARDEMENTS, l’ARRÊT DU MASSACRE DES CIVILS ET LEUR ÉVACUATION IMMÉDIATE.

(AFPS) Tel-Aviv : un attentat trop prévisible

communiqué AFPS, vendredi 10 juin 2016       http://www.france-palestine.org/Tel-Aviv-un-attentat-trop-previsible

Quatre civils israéliens ont été tués dans un attentat à la terrasse d’un café, victimes collatérales d’une politique dont leur gouvernement porte l’entière responsabilité. Nous déplorons cette situation dans laquelle des civils tuent d’autres civils tandis que les fauteurs de haine paradent au cœur du pouvoir israélien. Lire la suite