Une politique migratoire de plus en plus meurtrière

Communiqué

Une politique migratoire de plus en plus meurtrière… à nos frontières aussi

Nous continuons d’égrener ces morts « accidentelles », neuf à présent !….
Mardi 21 mars, un jeune homme est décédé suite à une terrible chute au « Pas de la Mort », en tentant, encore et toujours, de franchir la frontière, et d’accéder vainement au « droit d’asile » inscrit dans la Loi française et la Convention internationale de Genève.
Mercredi 22 mars, un trentenaire est dans un état très grave après une chute de plus de vingt mètres dans la même zone frontalière (un suicide semble-t-il après une énième
« réadmission », c’est-à-dire une expulsion : la langue de bois, elle, tue vraiment).

Lire la suite

Urgences grippe : constat de carence au ministère

Communiqué. La Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité, a souhaité s’exprimer, suite aux déclarations de Madame la Ministre concernant l’épidémie de grippe et l’afflux de patients dans les hôpitaux.

Madame la Ministre s’affole et demande aux établissements de santé, publics et privés, de déprogrammer des soins chirurgicaux et/ou médicaux, afin de faire face à l’afflux de patients atteints de grippe ou autres complications hivernales.

Cela pourrait presque passer pour un gag si ce n’était pas la triste réalité ! Lire la suite

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque!

Communiqué d'Alternatives & Autogestion - 17 décembre 2016

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque

La nuit du 16 au 17 décembre 2016, suite à une opération commune des forces de l’ordre espagnoles et françaises, cinq personnes1 militant pour la Paix, ont été arrêtées.

Leur action s’inscrivait dans le processus de paix engagé par l’ETA.

Sans lien avec l’ETA, elles avaient prévenu les autorités de leur action, agissaient à visages découverts dans le strict respect des exigences de leur engagement pour les actions non-violentes.

Pour la poursuite du processus de paix, pour la justice envers ces personnes sincères, honnêtes, courageuses et non-violentes, nous demandons leur libération immédiate.

Le gouvernement français s’honorerait d’un tel acte.

Au contraire, en les retenant prisonnières, et en confirmant ses premiers communiqués2, il se ridiculiserait et s’enfermerait dans le mensonge.

17 décembre 2016.

Alternatives et Autogestion

1Txetx Etcheverry, fondateur du mouvement écologiste et altermondialiste Bizi ! ; Michel Berhocoirigoin, syndicaliste paysan, ancien président de la chambre d’agriculture du Pays-Basque, Michel Bergougnian, coopérateur viticole, Béatrice Molle-Haran, journaliste, et Stéphane Etchegaray, professionnel de l’audiovisuel chargé de filmer la scène. Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH, qui soutient la démarche, aurait aussi dû être présent, mais a eu un empêchement.

2 Le communiqué du Ministère de l’intérieur assimile les « faiseurs de Paix » à des militants de l’ETA ! Voir http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Interpellation-de-cinq-individus-en-relation-avec-l-organisation-terroriste-ETA

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal rejette tous les recours

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal autorise la destruction des espèces (lire  Reporterre).

Mais pour les opposants à ce projet inutile, destructeur et obsolète, la bataille n’est pas finie.

Une décision qui n’entame en rien la légitimité de notre combat
La cour d’appel a choisi, ce Lundi 14 novembre 2016, d’aller à l’encontre de l’avis, développé le 7 novembre devant la juridiction administrative de Nantes, de Madame le rapporteur public. Pour la première fois devant un tribunal, dans son réquisitoire, celle-­ci avait démontré le caractère destructeur du projet, mis en avant à partir de textes officiels de la DGAC l’existence de l’actuel aéroport de Nantes Atlantique comme alternative crédible et validé bon nombre des arguments des opposants en s’appuyant sur le droit européen et français (éviter, réduire, compenser… les dégâts environnementaux).

Lire la suite

communiqué A&A, 1er novembre 2016

On avait un moment compté sur le valeureux parlement wallon et son ministre-président Paul Magnette pour échapper au CETA (accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada).

Mais la machine anti démocratique s’est mise en route et le CETA a été signé par l’UE. Il doit encore être ratifié par les divers parlements.

Attac-France, Attac Québec, AITEC

Document Attac-France, Attac Québec, AITEC

Seuls, par leur refus et leur rejet, les peuples pourront s’opposer à son application. En ce qui nous concerne, en France, partout et dès maintenant, interpellons les élu.e.s, manifestons notre opposition à cet accord ultra-libéral qui fait des seules entreprises transnationales les maitres de l’économie et dénonce les États comme des empêcheurs rétrogrades et néfastes au développement économique.

Ce monde, doux aux puissants et dur aux faibles, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un monde solidaire où l’économie sert à améliorer la vie de tous et non le train de vie de quelques-uns.

Le CETA, c’est à laisser, c’est à rejeter ! 

Rejetons-le !

complément d’information:  : Collectif StopTafta: CETA les-28-signent-les-oreilles-et-les-yeux-grands-fermés
AITEC: http://aitec.reseau-ipam.org/spip.php?article1589

Ils ont osé toucher la chemise du patron !

c’est l’époque du « sans chemise ni pantalon » 🔆🎼🎼🎶

mais l’humour n’est plus de mise ! 

Après l’incroyable décision de Mme loi-travail de passer outre l’avis de l’inspecteur du travail, voici le communiqué de A&A :

Ils ont osé toucher le corps d’un « chef ». . .

Sacrilège. . . Lire la suite

6 août, anniversaire de la bombe d’Hiroshima

Marquer l’anniversaire de la première bombe atomique et protester contre la politique de l’armement nucléaire : cela vaut une garde à vue pour 2 personnes suite au collage d’autocollants anti-nucléaires et deux phrases écrites à la craie sur la façade vitrée du parti Les Républicains depuis hier, samedi 6 août à 11h.

Lire la suite

Beyrouth, Paris, Orlando, Bruxelles, Istanbul, Syrie, Irak, Ouganda … Nice …

Beyrouth, Paris, Orlando, Bruxelles, Istanbul, Syrie, Irak, Ouganda … Nice …
La mort est décidée au nom d’une vengeance obscure, au nom des dieux, des haines, de toutes les phobies.

Chaque mort est un meurtre et mérite l’opprobre.

Comment répondre ?
Comment construire un réel vivre ensemble ?
Certainement pas avec toujours plus de violence sociale et policière (dans les films et dans la réalité) et toujours avec plus d’armes.
Certainement pas en continuant de mettre la biosphère en péril (s’il n’est pas déjà trop tard!).

Allons ! refusons le désespoir et construisons des chemins nous permettant la reconnaissance des autres et de nous mêmes, la connaissance des réels besoins de l’humanité.
Certes la route est longue mais pourquoi ne pas tenter dès à présent ces deux pistes
-apprendre  dès la petite école à jouer collectivement, à gérer calmement les conflits, à se préoccuper d’autrui
-avoir des formations citoyennes sur le comportement solidaire dans les situations de danger.

Tentons de redonner vie à des mots comme « dignité », « respect », pour tous les êtres vivants.

La résilience de toutes et tous n’est-elle pas l’affaire de chacun-e d’entre nous?


A&A     http://alternatives-et-autogestion.org                   A&A sur facebook                     A&A sur twitter

(AFPS) Tel-Aviv : un attentat trop prévisible

communiqué AFPS, vendredi 10 juin 2016       http://www.france-palestine.org/Tel-Aviv-un-attentat-trop-previsible

Quatre civils israéliens ont été tués dans un attentat à la terrasse d’un café, victimes collatérales d’une politique dont leur gouvernement porte l’entière responsabilité. Nous déplorons cette situation dans laquelle des civils tuent d’autres civils tandis que les fauteurs de haine paradent au cœur du pouvoir israélien. Lire la suite

La mobilisation contre la Loi Travail et le patron de Total

Communiqué A&A 28 mai 2016

Loin de « s’essouffler », le mouvement contre la « Loi-Travail » prend une autre dimension : raffineries bloqués ou arrêtées grèves reconductibles à la Sncf et à la Ratp, centrales nucléaires à l’arrêt. Le MEDEF s’entête. Ses valets du gouvernement s’embourbent. La droite s’empêtre dans ses contradictions. La majorité parlementaire est sérieusement ébranlée et continue à se disloquer.

L’heure est à renforcer la mobilisation. L’heure est à faire face aux menaces de passage en force, de répression contre le mouvement social.

Lire la suite