Pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

En  Catalogne comme ailleurs,
pour le droit des peuples
à disposer d’eux-mêmes !

Les menaces puis la répression exercée par l’État espagnol en Catalogne sont des atteintes intolérables à la démocratie. La police espagnole a envahi plusieurs bâtiments officiels de la Generalitat de Catalunya, arrêtant des responsables de l’administration et des ministres. Lire la suite

7ème garde à vue pour Cédric HERROU!

Cédric HERROU, de la Roya,  fait l’objet d’un inacceptable harcèlement. Nous réaffirmons notre soutien à toutes celles et tous ceux, comme lui, qui assistent et  secourent au risque de leur propre liberté, les migrant-e-s rejeté-e-s sur nos côtes par la haine, la guerre et la misère.

Lire le communiqué transmis par l’association Roya Citoyenne et la Ligue des Droits de l’Homme PACA
Lire la suite

Non à cette loi Bleue Marine

Qu’avons-nous fait pour mériter cela ?

La loi instaurant l’état d’urgence date du 31 mars 1955 et a été votée pour lutter contre le soulèvement du peuple algérien et ceux qui le soutenaient.

Elle a aussi été votée pour éviter de recourir à l’état de siège qui ne s’appliquait qu’en cas de guerre et le pouvoir refusait de qualifier ces « évènements » de guerre.

A l’époque, le député socialiste, oui socialiste, Francis Vals, rejette cette loi qui « remplace la dictature militaire par la dictature policière ».

Cette loi exceptionnelle pour circonstances exceptionnelles restreint dangereusement les libertés des citoyens. Elle est fondée sur le soupçon, elle fait de nous tous des suspects.

Aujourd’hui, le gouvernement d’union de la droite et de la droite se propose de rendre permanentes les dispositions de cette loi liberticide.

On ne défend pas la démocratie en la réprimant.

On ne protège pas les citoyens en les soupçonnant.

Nous n’accepterons pas cette loi bleue marine !

Aucun être humain n’est étranger sur terre !

communiqué, 24 août 2017

Des passeurs qui entassent sur de frêles embarcations des hommes, des femmes, des enfants et les laissent dériver au gré des courants.Une marine libyenne qui empêche les bateaux des ONG d’approcher des côtes pour porter secours à ces naufragé-e-s de la vie.

Un bateau de nationalistes européens extrêmistes et suprémacistes qui prétend s’opposer à ce qu’ils considèrent comme une invasion.

Lire la suite

Barcelone, après Ouagadougou : Solidaritat amb el poble català !

Non, nous ne nous résignons pas au silence. . .
Non, nous ne cèderons pas à « l’habitude »!
Nice, Paris, Kaboul, Bagdad, Ankara, Londres, Bruxelles, Ouagadougou et ailleurs. . .
Notre réaction est la même. . .
Après Nice, le 14 juillet 2016, nous écrivions ceci :

Communiqué de presse

Beyrouth, Paris, Orlando, Bruxelles, Istanbul, Syrie, Irak,Ouganda … Nice …
La mort est décidée au nom d’une vengeance obscure, au nom des dieux, des haines, de toutes les phobies.
Chaque mort est un meurtre et mérite l’opprobre.
Comment répondre ?
Comment construire un réel vivre ensemble ?
Certainement pas avec toujours plus de violence sociale et policière (dans les films et dans la réalité) et toujours avec plus d’armes.
Certainement pas en continuant de mettre la biosphère en péril (s’il n’est pas déjà trop tard!).
Allons ! Refusons le désespoir et construisons des chemins permettant la reconnaissance des autres et de nous mêmes, la connaissance des réels besoins de l’humanité.
Certes la route est longue mais pourquoi ne pas tenter dès à présent ces deux pistes
– apprendre dès la petite école à jouer collectivement, à gérer calmement les conflits, à se préoccuper d’autrui
– avoir des formations citoyennes sur le comportement solidaire dans les situations de danger.
Redonnons vie à des mots comme « dignité », « respect », pour tous les êtres vivants.
La résilience de toutes et tous n’est-elle pas l’affaire de chacun-e d’entre nous
Le 18 juillet 2016

Le 17 août 2017

31 juillet 1977 décès de Vital Michalon à Malville, lors de la manifestation contre Superphénix

Communiqué de presse – 31 juillet 2017 – réseau sortir du nucleaire

40 ans du décès de Vital Michalon, tué par une grenade offensive lors d’une manifestation contre le projet Superphénix

Il y a 40 ans, le 31 juillet 1977, Vital Michalon, jeune professeur de physique de 31 ans, est mort alors qu’il manifestait contre le projet de surgénérateur Superphénix avec 60 000 personnes près de Creys-Malville (Isère). Il avait été tué par une grenade militaire offensive tirée par l’un des 5 000 gardes mobiles, CRS et forces de police, qui avaient utilisé 2 500 grenades de ce type. Nous tenons, encore une fois, à lui rendre hommage et à rappeler le contexte de sa disparition.

Lire la suite

Paysans-travailleurs : Justice pour Jérôme

En écho tragique aux débats du dernier congrès de la Conf’, fin avril
Tout est dans ce communiqué, même la colère contenue. . .

Respect et dignité, Jérôme.
Condoléances à la famille

Solidarité avec nos ami.e.s et camarades de la Conf’ (plus que jamais « paysans-travailleurs » !)
Alternatives et Autogestion est à vos côtés.

communiqué


Confédération Paysanne,
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet – Tél +33 1 43 62 04 04

MOBILISATION

Justice pour Jérôme

21.05.2017 A la suite d’un contrôle de l’administration, Jérôme Laronze, 37 ans, paysan, militant de la Confédération Paysanne de Saône-et-Loire, est décédé ce samedi, suite aux tirs des gendarmes venus l’interpeller.

Nous souhaitons avant toute chose exprimer toute notre solidarité avec la famille de Jérôme ainsi qu’aux militants de la Conf’ de Saône-et-Loire.

Nous sommes choqués, nous sommes en colère. Il faut que toute la lumière soit faite sur ce drame. Nous espérons qu’une enquête sérieuse et indépendante déterminera comment nous en somme arrivés à cette fin tragique.

Au-delà de cet acte et de ses circonstances propres, nous ne pouvons que nous insurger devant les méthodes employées face à la détresse économique et humaine. Nous mettons ici en question l’absence de prise en compte de la détresse des hommes, souvent seuls dans leur ferme, confrontés à l’humiliation d’un contrôle qui peut parfois faire agir les paysans au-delà de la raison.

Dans l’immédiat la Confédération paysanne demande un moratoire sur les contrôles, de plus il faut que le travail des paysans trouve une reconnaissance humaine et économique. Ce n’est qu’à ce moment que les normes et les contrôles retrouveront tout leur sens et serviront l’intérêt général.

Recours contre le décret de création de l’EPR

Communiqué de l’Observatoire du Nucléaire, Mercredi 19 avril 2017

l’EPR vu par le réseau sortir du nucléaire

En modifiant le 23 mars 2017 le décret de création du réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville (Manche), le premier ministre Bernard Cazeneuve a rouvert la possibilité de contester ce décret qui avait été signé par M de Villepin le 10 avril 2007, à la sauvette, juste avant l’élection présidentielle de 2007. Lire la suite

Une politique migratoire de plus en plus meurtrière

Communiqué

Une politique migratoire de plus en plus meurtrière… à nos frontières aussi

Nous continuons d’égrener ces morts « accidentelles », neuf à présent !….
Mardi 21 mars, un jeune homme est décédé suite à une terrible chute au « Pas de la Mort », en tentant, encore et toujours, de franchir la frontière, et d’accéder vainement au « droit d’asile » inscrit dans la Loi française et la Convention internationale de Genève.
Mercredi 22 mars, un trentenaire est dans un état très grave après une chute de plus de vingt mètres dans la même zone frontalière (un suicide semble-t-il après une énième
« réadmission », c’est-à-dire une expulsion : la langue de bois, elle, tue vraiment).

Lire la suite

Urgences grippe : constat de carence au ministère

Communiqué. La Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité, a souhaité s’exprimer, suite aux déclarations de Madame la Ministre concernant l’épidémie de grippe et l’afflux de patients dans les hôpitaux.

Madame la Ministre s’affole et demande aux établissements de santé, publics et privés, de déprogrammer des soins chirurgicaux et/ou médicaux, afin de faire face à l’afflux de patients atteints de grippe ou autres complications hivernales.

Cela pourrait presque passer pour un gag si ce n’était pas la triste réalité ! Lire la suite