A & A illustré par Mars

Les affichettes présentées expriment la position d’Alternatives et Autogestion et font partie des éléments de réflexion mis en permanence au débat.

Tout le monde peut s’en emparer pour les confronter à la réalité, les compléter par des textes théoriques, pratiques ou poétiques, les utiliser pour argumenter.

Gilets !

Il est temps de réaffirmer que les mouvements politiques contribuent à l’expression de la démocratie par leurs propositions et le débat nécessaire. Solidaire, écologiste, féministe et autogestionnaire, Alternatives et Autogestion entend y participer. Voici quelques unes de ses propositions et de ses revendications. De nouveaux droits sont toujours à conquérir. La lutte est permanente et la victoire toujours provisoire. C’est la vie même.

SOLIDARITÉ PARTOUT !

Les citoyens et les organisations solidaires des Alpes-Maritimes qui œuvrent ensemble pour le respect des droits fondamentaux des personnes, en particulier des plus vulnérables, les personnes migrant.e.s, affirment leur total soutien aux 4 + 3 citoyens de Briançon poursuivis à Gap, le 8 novembre, et s’associent pleinement à leur devoir de résistance. Lire la suite

CIGEO STOP ! Bure, malfaiteurs? Alors nous en sommes …


Réseau sortir du nucléaire.  Samedi 10 novembre 2018

Un appel à actions décentralisées samedi 10 novembre pour commencer à reprendre la main et faire corps partout contre la répression délirante qui s’est installée à Bure, quelques jours avant une audience en Cassation autour des contrôles judiciaires de l’association de malfaiteurs ! Retrouvons nous tous-tes le samedi 10 novembre pour des premiers bals des malfaiteurs sur les places et/ou devant les tribunaux !

L’AUTOGESTION DANS LES ANNEES 68

L’AUTOGESTION
DANS LES ANNEES 68

SAMEDI 13 OCTOBRE 2018
9h – 18 h 30
31, rue de la Grange aux Belles 75010 Paris

Les expériences d’autogestion les plus avancées de Mai et juin 68 sont connues : la « Commune de Nantes », les « soviets » du CEA de Saclay, la sortie sous contrôle syndical de la presse quotidienne, la Sorbonne, les Beaux-Arts. Elles sont rares et sont devenus des mythes. Il y a lieu de les faire connaître à nouveau, et encore plus largement. Lire la suite

Chili, 11 septembre 1973 : un triste anniversaire

Le 11 septembre, c’est aussi cela :

Il y a 42 ans jour pour jour, le coup d’État militaire du général Pinochet faisait sombrer le Chili dans la dictature.

L’état de siège est déclaré. Le chef de l’armée de terre, le général Augusto Pinochet, s’installe à la tête du pays.

La dictature militaire est marquée par des milliers de morts, les arrestations, les tortures et les disparitions de dissidents. Pinochet restera dix-sept ans au pouvoir.
En 1998, Pinochet est arrêté à Londres après une plainte internationale pour génocide.
Il mourra huit ans plus tard sans avoir été jugé.

Collectif Stop Armes Nucléaires

10 août 2018 : le Collectif Stop Armes Nucléaires 34, a fêté à sa manière l’anniversaire de la bombe de Nagasaki, à  Narbonne plage, à l’occasion du camp international antinucléaire de Narbonne (ici)

Pour que la France ratifie le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires, voté le 7 juillet 2017 à l’ONU par 122 pays.

Signez la pétition :
http://www.sortirdunucleaire.org/Petition-TIAN

Acte de piraterie israélien et silence complice des États

Le 29 juillet vers 13 h 30 heure française, le bateau Al Awda (le Retour) a été arraisonné par la marine de guerre israélienne dans les eaux internationales à environ 50 milles marins de Gaza.  Al Awda fait partie de la flottille internationale qui tente de briser le blocus illégal de la bande de Gaza. Lire la suite

La racaille …?

communiqué d’Alternatives et Autogestion, 23 juillet 2018

La racaille existe.

Elle casse le Code du Travail, cherche à supprimer la Solidarité nationale (Sécu entre autres. . .), supprime l’ISF, ponctionne les retraité.e.s et les précaires, détruit les droits des privé.e.s d’emploi. . .

Elle cherche à privatiser les Services Publics (transports, santé pour commencer), elle vend le patrimoine du peuple (barrages, aéroports, hôpitaux..)

Elle a d’autres méfaits à son passif et d’autres encore, en préparation. . .

Elle se moque bien des abeilles et des équilibres écologiques et prétend gérer le monde à son profit.

Sur le modèle de la Mafia, elle a des hommes de main qui contrôlent, surveillent et agressent les citoyens.

Elle n’habite pas la banlieue, ni les HLM des quartiers périphériques qu’elle maintient dans la misère en y semant les raisons de la colère (qu’elle baptise « délinquance » pour se dédouaner. . .)

Parce que nous respectons la personne humaine, nous ne l’appellerons pas « racaille » : nous la ferons dégager pour construire, en commun, le pouvoir du peuple par le peuple ainsi libéré, pour aller vers une société autogestionnaire.