Adieu Dédé, à notre camarade de Mulhouse

Hommage à Dédé
André Barnoin, président de MNCP (mouvement national des Chômeurs et Précaires de Mulhouse, membre de Alternatives et d’Autogestion et de PEPS ( Pour une Ecologie Populaire et Sociale)

À Dédé, album de vie, d’espoir et d’à venir  (Hommages à Dédé)

Voici cet album qui est comme un bouquet
de toutes les couleurs dédié à Dédé. 
Oui du technicolor pour le champion du dessin noir et blanc, 
mais c’est bien le moins !!!

Le DEBLOG’ de Dédé : ADIEU Dédé

 

Témoignage :

26 mars 2020. DES NOUVELLES DE MULHOUSE

Comme tout le monde le sait, le coronavirus a frappé durement à Mulhouse.

L’hôpital est saturé, les équipements manquent, l’armée et notre Président nous aident dans la mesure de leurs moyens, mais force est de constater que ces moyens sont insuffisants face à une demande qui ne cesse d’augmenter.

Aujourd’hui, nous venons d’apprendre le décès d’un militant de choc, André BARNOIN, qu’on appelait Dédé.

Il était un caricaturiste extraordinaire, un militant hors pair, responsable du groupe de chômeurs et précaires de la Maison de la Citoyenneté Mondiale, ancien syndicaliste de France Télécom, membre d’Alternatives et Autogestion et du PEPS.

Ça fait mal, on pense qu’il a été contaminé par des personnes qui venaient d’assister à cette fameuse rencontre des évangélistes qui s’est tenue à Mulhouse et que j’appellerais des « fous de Dieu ». Mais des fous dangereux parce que leur rencontre a conduit à ce triste résultat.

Par ailleurs nous essayons de nous soutenir les uns les autres, de réfléchir ensemble à travers des visioconférences et, à ce titre, les textes du PEPS sont très appréciés.

En ce qui me concerne personnellement, et avec mon épouse et militante Brigitte, nous rythmons nos journées en suivant nos projets, en faisant de la gymnastique douce, en méditant, en réfléchissant, en lisant, en écrivant (je suis en train de rédiger un petit ouvrage dans lequel je tire les parallèles entre le confinement aujourd’hui et ce que j’ai vécu en tant qu’enfant pendant la seconde guerre mondiale où j’ai vécu dix semaines cloîtré dans des caves à Lutterbach) et… je me dis :

« Affectons le montant du budget militaire aux besoins des êtres humains qui peuplent cette planète, gardons l’espoir, car l’envie de vivre ensemble est en nous ».

Salü binander (Salut à vous) !

Roger WINTERHALTER, membre du Comité de Coordination Confédérale de PEPS ( Pour une Ecologie Populaire et Sociale)

un beau portrait sur https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10222080567704522&set=pcb.10222080660586844&type=3&theater

et pour suivre quelques dessins …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *