Aucun être humain n’est étranger sur terre !

communiqué, 24 août 2017

Des passeurs qui entassent sur de frêles embarcations des hommes, des femmes, des enfants et les laissent dériver au gré des courants.Une marine libyenne qui empêche les bateaux des ONG d’approcher des côtes pour porter secours à ces naufragé-e-s de la vie.

Un bateau de nationalistes européens extrêmistes et suprémacistes qui prétend s’opposer à ce qu’ils considèrent comme une invasion.

Un gouvernement italien qui accuse les mêmes ONG d’aider l’immigration clandestine de masse.

Une Europe qui se tait et négocie la rétention des migrant-e-s loin de ses frontières.

Et pour les plus chanceux des réfugié-e-s qui surmontent tous ces obstacles, ils se font ratisser, eux et ceux qui les aident, par la police française dans la vallée de la Roya.

Nous condamnons sans restriction cette suite d’agressions indignes, violentes et inhumaines et en particulier celles exercées, au nom du peuple français, près de la frontière italienne.
Nous appelons ce qu’il y a de citoyen dans les policiers et gendarmes à résister aux ordres injustes et contraires aux droits humains.
Nous réaffirmons notre soutien à toutes celles et tous ceux qui, sur place, les assistent et les secourent au risque de leur propre liberté.
Au-delà de la Roya, nous pressons la population d’exprimer fermement son opposition à ces méthodes iniques et musclées et de soutenir et aider les migrant-e-s rejeté-e-s sur nos côtes par la haine, la guerre et la misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *