Gaz de schiste – Montélimar : ni ici ni ailleurs – communiqué

Communiqué de presse
16 janvier 2016
COLLECTIFS ANTI GAZ DE SCHISTE IMPACTES PAR LE PERMIS DE MONTELIMAR
Les collectifs des 5 départements impactés par le permis de Montélimar (Ardèche,
Drôme, Gard, Vaucluse et Hérault), se sont réunis ce samedi 16 janvier 2016.
Ils invitent la population et les élus à se mobiliser le dimanche 28 février 2016, à
Barjac (Gard), face au risque de réattribution du permis détenu par Total.
Ce rassemblement sera l’occasion de rappeler au gouvernement notre exigence de
rejeter toute possibilité de réattribution de ce permis.
De même, nous exigeons du gouvernement qu’il interdise définitivement toute
exploration et exploitation de gaz et pétrole de schiste et autres hydrocarbures non
conventionnels.
Ceci conformément aux engagements du Président de la République lors de la COP
21 et, plus récemment, de la ministre de l’écologie à l’Assemblée nationale.
Contact presse : Paul Reynard 06 85 55 00 63
LES GAZ ET PETROLES DE SCHISTE ET DE COUCHE : 
                        NI ICI, NI AILLEURS, NI AUJOURD’HUI, NI DEMAIN !

pour voir l’emprise de ce permis : 20091009_carte_monte_limar.pdf

Une réflexion au sujet de « Gaz de schiste – Montélimar : ni ici ni ailleurs – communiqué »

  1. Malheureusement le permis a été réattribué ! La mobilisation est indispensable. Rendez-vous le 28 février dans le Gard de tous les collectifs qui ont cru aux promesses de la COP21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *