Les rencontres de l’Objection de Croissance

L’association AderOC lance un appel à une rencontre internationale au printemps 2016,

« Rencontre pour jeter les bases de l’après-capitalisme »

logo-AderOCLe constat de départ sur l’idéologie capitaliste, imposée comme un « universel », permet de « porter un regard lucide sur les formes de « changement » politique et économique mises en scène par les pouvoirs publics, et reconnaître qu’elles finissent toujours par renforcer les logiques de prédation capitalistes. » Pourtant, de réelles oppositions et des germes « vitaux » de résistance et d’expérimentation se multiplient, qui fournissent des bases de réflexions et d ́actions plus prometteuses.

De nouvelles perspectives semblent s’ouvrir, en dehors des voies politiques institutionnelles, qui mettent l’accent sur la relocalisation et les formes de démocratie directe (autonomie, municipalisme…)

Mais comment initier et développer un mouvement politique expansif , en réseaux, ici et maintenant, qui n’alimente plus les logiques représentatives institutionnalisées du politique et s’affranchisse de la loi d’airain du productivisme, de la valeur, du travail et du marché ?

A télécharger, cet  appel_rencontres_post_capitalisme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *