S’ils insistent à nous étrangler, la priorité sera donnée au peuple grec

Une interview donnée aux Stavros Kapakos et Fivos Klavdianos dans le quotidien « Avgi » du dimanche par Yannis Dragasakis

dragasakis_d_9

Vous soutenez que l’objectif du gouvernement est le « scénario positif », soit l’accord avec les créanciers. Quelles sont les revendications des partenaires qui rendent difficile de parvenir à un accord et quelles sont les «lignes rouges» du gouvernement?

Ce que le Premier ministre a dit reste en vigueur. Les « lignes rouges » existent et il y a un progrès qui a été réalisé par les débats sur les réformes et les politiques applicables. Mais le problème essentiel de la période actuelle est le découplage entre les négociations jusqu’ à présent et les mesures afin de faire face au problème de liquidité et assurer la stabilité financière du pays.  lire la suite sur 

http://syriza-fr.org/2015/04/27/yannis-dragasakis-sils-insistent-a-nous-etrangler-la-priorite-sera-donnee-au-peuple-grec/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *