Photovoltaïque : la série noire ?

A l’heure où tout le monde parle de la COP21 / CMP11 – Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris – du 30 novembre au 11 décembre 2015, voila ce que rapporte l’Usine Nouvelle à propos du photovoltaïque, (en particulier cette nouvelle technologie en couches minces) « Il n’existe plus en France ou en Europe d’investisseur pour sauvegarder cette filière »

Nexcis, la start-up spécialisée dans la conception et la fabrication de modules photovoltaïques couches minces Cigs (Cuivre-indium-gallium-sélénium-soufre) basée à Rousset (Bouches-du-Rhône), se dirige vers une cessation d’activité le 31 juillet 2015. La direction a informé les salariés le 2 mars qu’elle ouvrait une procédure d’information-consultation dans cette perspective, l’actionnaire principal, EDF (65 % du capital), souhaitant arrêter les frais alors que, selon le personnel, Nexcis touchait presque au but d’une industrialisation. « Les performances de la technologie de Nexcis n’ont rien à envier à celles de ses concurrents mondiaux » lire sur l’Usine Nouvelle

Et pourtant la France peut faire partie de la course dans le photovoltaïque, même si EdF n’est pas le meilleur dans ce domaine, on l’a vu par le passé, et ça continue. C’est du gâchis de laisser partir toutes les recherches effectuées !

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Maintien_de_lemploi_dans_les_Bouches_du_Rhone_NON_A_LA_FERMETURE_DE_NEXCIS_FILIALE_DEDF/?agIWJab

4 réflexions sur « Photovoltaïque : la série noire ? »

    • Je me fais volontairement l’avocat du diable, mais, d’ailleurs, si on dit: « C’est du gâchis de laisser partir toutes les recherches effectuées ! », on peut le dire de tout un ensemble de domaines pour lesquels nous sommes opposées et/ou critiques: OGM, ou même Sivens, NDDL.
      Et oui, d’ailleurs c’est un argument utilisé par les ‘pro’: des investissements ont déjà été faits, donc il ne faut pas ‘perdre’ ce capital…
      Par contre la question de l’emploi se pose de façon réelle et dramatique. D’où l’importance de proposer des solutions en amont des risques de perte d’emploi.

      • Merci de ces réactions.
        Question : Les couches minces sont-elle toujours synonymes de nanotechnologies ?
        Cela existe depuis pas mal d’années.
        Et est-ce le cas de ces capteurs photovoltaïques ?
        Question 2 : toutes les recherches sont-elles nocives ? Il est vrai qu’une réflexion de fond serait bien utile…

  1. Q1: D’après le rapport des AT mis en lien par Marie-Christine, les couches minces n’ont pas forcément utilisé les nanotechnologies historiquement, mais on applique ces technologies pour tenter d’améliorer les technologies existantes (voir page 4).
    Et les technologies CIGS sont, au vu du stade de développement dont parle l’article de l’usine nouvelle (passage imminent à l’industrialisation), produites à partir de nanotechnologies.
    Q2: Excellente question à creuser…
    Sans présumer du débat très intéressant et tellement utile, je dirais que notre monde est très développé technologiquement, mais très pauvre humainement. Quelle évolution depuis 50 ans sur des sujets comme l’éducation des enfants par exemple?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *