31 juillet 1977 décès de Vital Michalon à Malville, lors de la manifestation contre Superphénix

Communiqué de presse – 31 juillet 2017 – réseau sortir du nucleaire

40 ans du décès de Vital Michalon, tué par une grenade offensive lors d’une manifestation contre le projet Superphénix

Il y a 40 ans, le 31 juillet 1977, Vital Michalon, jeune professeur de physique de 31 ans, est mort alors qu’il manifestait contre le projet de surgénérateur Superphénix avec 60 000 personnes près de Creys-Malville (Isère). Il avait été tué par une grenade militaire offensive tirée par l’un des 5 000 gardes mobiles, CRS et forces de police, qui avaient utilisé 2 500 grenades de ce type. Nous tenons, encore une fois, à lui rendre hommage et à rappeler le contexte de sa disparition.

Lire la suite

Paysans-travailleurs : Justice pour Jérôme

En écho tragique aux débats du dernier congrès de la Conf’, fin avril
Tout est dans ce communiqué, même la colère contenue. . .

Respect et dignité, Jérôme.
Condoléances à la famille

Solidarité avec nos ami.e.s et camarades de la Conf’ (plus que jamais « paysans-travailleurs » !)
Alternatives et Autogestion est à vos côtés.

communiqué


Confédération Paysanne,
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet – Tél +33 1 43 62 04 04

MOBILISATION

Justice pour Jérôme

21.05.2017 A la suite d’un contrôle de l’administration, Jérôme Laronze, 37 ans, paysan, militant de la Confédération Paysanne de Saône-et-Loire, est décédé ce samedi, suite aux tirs des gendarmes venus l’interpeller.

Nous souhaitons avant toute chose exprimer toute notre solidarité avec la famille de Jérôme ainsi qu’aux militants de la Conf’ de Saône-et-Loire.

Nous sommes choqués, nous sommes en colère. Il faut que toute la lumière soit faite sur ce drame. Nous espérons qu’une enquête sérieuse et indépendante déterminera comment nous en somme arrivés à cette fin tragique.

Au-delà de cet acte et de ses circonstances propres, nous ne pouvons que nous insurger devant les méthodes employées face à la détresse économique et humaine. Nous mettons ici en question l’absence de prise en compte de la détresse des hommes, souvent seuls dans leur ferme, confrontés à l’humiliation d’un contrôle qui peut parfois faire agir les paysans au-delà de la raison.

Dans l’immédiat la Confédération paysanne demande un moratoire sur les contrôles, de plus il faut que le travail des paysans trouve une reconnaissance humaine et économique. Ce n’est qu’à ce moment que les normes et les contrôles retrouveront tout leur sens et serviront l’intérêt général.

Recours contre le décret de création de l’EPR

Communiqué de l’Observatoire du Nucléaire, Mercredi 19 avril 2017

l’EPR vu par le réseau sortir du nucléaire

En modifiant le 23 mars 2017 le décret de création du réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville (Manche), le premier ministre Bernard Cazeneuve a rouvert la possibilité de contester ce décret qui avait été signé par M de Villepin le 10 avril 2007, à la sauvette, juste avant l’élection présidentielle de 2007. Lire la suite

Une politique migratoire de plus en plus meurtrière

Communiqué

Une politique migratoire de plus en plus meurtrière… à nos frontières aussi

Nous continuons d’égrener ces morts « accidentelles », neuf à présent !….
Mardi 21 mars, un jeune homme est décédé suite à une terrible chute au « Pas de la Mort », en tentant, encore et toujours, de franchir la frontière, et d’accéder vainement au « droit d’asile » inscrit dans la Loi française et la Convention internationale de Genève.
Mercredi 22 mars, un trentenaire est dans un état très grave après une chute de plus de vingt mètres dans la même zone frontalière (un suicide semble-t-il après une énième
« réadmission », c’est-à-dire une expulsion : la langue de bois, elle, tue vraiment).

Lire la suite

Urgences grippe : constat de carence au ministère

Communiqué. La Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité, a souhaité s’exprimer, suite aux déclarations de Madame la Ministre concernant l’épidémie de grippe et l’afflux de patients dans les hôpitaux.

Madame la Ministre s’affole et demande aux établissements de santé, publics et privés, de déprogrammer des soins chirurgicaux et/ou médicaux, afin de faire face à l’afflux de patients atteints de grippe ou autres complications hivernales.

Cela pourrait presque passer pour un gag si ce n’était pas la triste réalité ! Lire la suite

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque!

Communiqué d'Alternatives & Autogestion - 17 décembre 2016

Libération immédiate des faiseurs de paix au Pays Basque

La nuit du 16 au 17 décembre 2016, suite à une opération commune des forces de l’ordre espagnoles et françaises, cinq personnes1 militant pour la Paix, ont été arrêtées.

Leur action s’inscrivait dans le processus de paix engagé par l’ETA.

Sans lien avec l’ETA, elles avaient prévenu les autorités de leur action, agissaient à visages découverts dans le strict respect des exigences de leur engagement pour les actions non-violentes.

Pour la poursuite du processus de paix, pour la justice envers ces personnes sincères, honnêtes, courageuses et non-violentes, nous demandons leur libération immédiate.

Le gouvernement français s’honorerait d’un tel acte.

Au contraire, en les retenant prisonnières, et en confirmant ses premiers communiqués2, il se ridiculiserait et s’enfermerait dans le mensonge.

17 décembre 2016.

Alternatives et Autogestion

1Txetx Etcheverry, fondateur du mouvement écologiste et altermondialiste Bizi ! ; Michel Berhocoirigoin, syndicaliste paysan, ancien président de la chambre d’agriculture du Pays-Basque, Michel Bergougnian, coopérateur viticole, Béatrice Molle-Haran, journaliste, et Stéphane Etchegaray, professionnel de l’audiovisuel chargé de filmer la scène. Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH, qui soutient la démarche, aurait aussi dû être présent, mais a eu un empêchement.

2 Le communiqué du Ministère de l’intérieur assimile les « faiseurs de Paix » à des militants de l’ETA ! Voir http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Interpellation-de-cinq-individus-en-relation-avec-l-organisation-terroriste-ETA

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal rejette tous les recours

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal autorise la destruction des espèces (lire  Reporterre).

Mais pour les opposants à ce projet inutile, destructeur et obsolète, la bataille n’est pas finie.

Une décision qui n’entame en rien la légitimité de notre combat
La cour d’appel a choisi, ce Lundi 14 novembre 2016, d’aller à l’encontre de l’avis, développé le 7 novembre devant la juridiction administrative de Nantes, de Madame le rapporteur public. Pour la première fois devant un tribunal, dans son réquisitoire, celle-­ci avait démontré le caractère destructeur du projet, mis en avant à partir de textes officiels de la DGAC l’existence de l’actuel aéroport de Nantes Atlantique comme alternative crédible et validé bon nombre des arguments des opposants en s’appuyant sur le droit européen et français (éviter, réduire, compenser… les dégâts environnementaux).

Lire la suite

communiqué A&A, 1er novembre 2016

On avait un moment compté sur le valeureux parlement wallon et son ministre-président Paul Magnette pour échapper au CETA (accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada).

Mais la machine anti démocratique s’est mise en route et le CETA a été signé par l’UE. Il doit encore être ratifié par les divers parlements.

Attac-France, Attac Québec, AITEC

Document Attac-France, Attac Québec, AITEC

Seuls, par leur refus et leur rejet, les peuples pourront s’opposer à son application. En ce qui nous concerne, en France, partout et dès maintenant, interpellons les élu.e.s, manifestons notre opposition à cet accord ultra-libéral qui fait des seules entreprises transnationales les maitres de l’économie et dénonce les États comme des empêcheurs rétrogrades et néfastes au développement économique.

Ce monde, doux aux puissants et dur aux faibles, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un monde solidaire où l’économie sert à améliorer la vie de tous et non le train de vie de quelques-uns.

Le CETA, c’est à laisser, c’est à rejeter ! 

Rejetons-le !

complément d’information:  : Collectif StopTafta: CETA les-28-signent-les-oreilles-et-les-yeux-grands-fermés
AITEC: http://aitec.reseau-ipam.org/spip.php?article1589

Ils ont osé toucher la chemise du patron !

c’est l’époque du « sans chemise ni pantalon » 🔆🎼🎼🎶

mais l’humour n’est plus de mise ! 

Après l’incroyable décision de Mme loi-travail de passer outre l’avis de l’inspecteur du travail, voici le communiqué de A&A :

Ils ont osé toucher le corps d’un « chef ». . .

Sacrilège. . . Lire la suite

6 août, anniversaire de la bombe d’Hiroshima

Marquer l’anniversaire de la première bombe atomique et protester contre la politique de l’armement nucléaire : cela vaut une garde à vue pour 2 personnes suite au collage d’autocollants anti-nucléaires et deux phrases écrites à la craie sur la façade vitrée du parti Les Républicains depuis hier, samedi 6 août à 11h.

Lire la suite